• Assemblée générale 2017

    1 Situation au Burkina :

    La situation au Sud Ouest est calme, quelques échauffourées ont été signalées avec les chercheurs d’or et des conflits sont récurrents avec les tribus Peules qui ne respectent pas les cultures lors de la transhumance des troupeaux.

    Le Nord du Burkina est confronté à quelques actes de terrorisme et sous la menace de quelques groupes islamistes violents faisant fuir les enseignants.

     

    2 Situation au CGN :

     

    En ce qui concerne la vie au CGN notre rapport de visite de fin décembre 2016 doit être complété avec les éléments suivants :

    Le processus de recrutement pour la promotion 2017-2019 est terminé à ce jour, 26 couples ont été sélectionnés.

    Le centre médical prend de plus en plus de patients en charge, un logement pour les familles des malades va voir le jour en 2017.

    Les équipements  (moulin à karité, décortiqueuse) que nous leur avons procurés sont utilisés quotidiennement par un nombre toujours plus important de villageoises.

     

    3 Association « Pour un Zébu »

    BILAN FINANCIER : Le bilan financier a été approuvé à l’unanimité des personnes présentes ou représentées.

     

    ACTIVITES : Moins de vide-greniers mais des ventes de Noël et de Printemps plus soutenues

    La Compagnie Le Nombre d’Or qui donne des pièces de théâtre au profit d’associations nous a invités, ce qui s’est traduit par un bilan positif en nombre de donateurs et en dons supplémentaires.

     

    COMMUNICATIONS : Le site « Pour un Zébu » est enfin remis à jour, on y trouvera les informations importantes tout au long de l’année, un compte « Facebook » a été ouvert

     

    4 Anniversaire et futur :

    Un bilan des 10 dernières années de votre Association est publié sur ce site, nous espérons qu’il vous encouragera à nous suivre encore longtemps et qu’il pourra vous aider à convaincre de nouveaux donateurs, ce qui est vital pour nous.

    Nos objectifs pour les années à venir sont avant tout d’apporter la même aide aux élèves de la promotion 2017-2019.

    Au-delà, un centre de formation agricole pour des jeunes n’ayant pas été  scolarisés est opérationnel depuis un peu plus d’un an. Il les forme en 15 mois à l’agriculture de base, à l’élevage de moutons, de porcs ou de poulets. Nous étudions la possibilité de leur donner une petite aide sous forme de matériel ou d’animaux à la sortie de l’école pour leur permettre de s’installer.