POUR UN ZEBU

Un arrosoir, une charrue, une sarcleuse, deux zébus et tout peut changer !

Bienvenue chez POUR UN ZEBU

LIGMWAARE, un petit bout de terre dans le Sud-Ouest du Burkina-Faso,

en pays Dagara, là où la nature est si ingrate !

zébu - pourunzébu.com

Une belle réalisation : le Centre Germain Nadal (C.G.N.) accueille pour des sessions de trois années de jeunes couples issus de villages isolés, avec leurs enfants. Pendant ce temps, une équipe pluridisciplinaire va leur permettre de découvrir quelques moyens essentiels pour améliorer leur quotidien et transmettre  à leurs familles et aux villageois qui les entourent ce qu’ils ont appris.

Les apprentissages essentiels pour les femmes : des cours de lecture et d’écriture quand elles n’ont pas eu la chance d’aller à l’école, la couture, le tissage, les notions essentielles d’hygiène, de soins aux enfants, des règles élémentaires de gestion

Les apprentissages essentiels pour les hommes : mise en valeur et préservation des maigres ressources naturelles, élevage, jardinage pour assurer l’approvisionnement en légumes quand la saison le permet, agriculture en confiant à chacun un champ avec obligation de réussite pour assurer leur autosuffisance,  apiculture.

→  Mais au bout de trois ans, beaucoup d’efforts consentis, le retour des familles au village….mais toujours sans moyens.
  Comment mettre en pratique, faire partager les acquis, et réussir une évolution si les quelques outils de base font défaut ?


→ Un arrosoir, une charrue, une sarcleuse,  deux zébus et tout peut changer ! 

Depuis 2010, nous ajoutons une brouette pour soulager les femmes qui traditionnellement transportent les charges, quelques qu’elles soient, sur la tête.



Cela représente environ 650 € par couple :

somme du domaine du rêve pour ces familles, mais sans doute à la portée de la générosité de tous ceux qui voudront bien nous accompagner dans notre action pour les aider.*


L’Association a fourni ces équipements aux 47 couples des sessions 2005-2007 et 2008-2010 .Il a été convenu que chaque couple rembourserait 75€ en 3 ans (nature ou espèces).

Nous préparons la remise du même équipement pour les 26 couples de la session 2011-2013.

Conformément à l’usage local, le chef  de terre attribue une surface cultivable aux nouveaux arrivants au village. Cette surface est dimensionnée en fonction de la capacité à cultiver.

Grâce à leur formation et à leur équipement les couples issus du C.G.N. obtiennent de plus grandes surfaces qui leur permettent de nourrir leurs familles, et leur donnent les moyens d’un développement durable chez eux.

La gestion de l’Association  « Pour un Zébu » repose entièrement sur le bénévolat ; ses revenus  sont constitués  des dons et des produits d’actions engagées par certains membres (ventes de Noël, brocantes, etc.…).

Cette gestion nous permet de limiter les frais de fonctionnement à 2% des sommes reçues et donc de disposer de 98 % des revenus pour acheter nous-mêmes localement les équipements nécessaires.

Apportons un soutien actif aux dévouements locaux, favorisons l’autosuffisance de ces personnes dont l’ampleur du dénuement matériel est à  la  taille de leur  qualité humaine.

*Dons donnant droit à déduction fiscale  (Articles 200 et 238 bis du Code général des impôts)