• Choix des projets pour 2021

    Réunion du bureau de l’Association « Pour un Zébu » du 22 mars 2021

    L’association « Pour un zébu » a réuni son bureau en visioconférence le 22 mars 2021 pour sélectionner les projets à réaliser au C.G.N. (Centre Germain Nadal) et à Agritech en 2021.

    L’ensemble des participants a constaté la fidélité de nos donateurs et malgré la crise sanitaire le budget dont nous disposons est comparable aux années précédentes et va nous permettre de continuer à aider les deux centres que nous soutenons avec efficacité.

    Parmi les propositions qui nous ont été soumises, nous avons éliminé les projets relatifs à la maintenance ou à la construction de bâtiments : projets à la fois trop importants pour nous et ne répondant pas aux objectifs de l’association qui sont prioritairement l’aide et la formation des élèves.

    Nous avons donc sélectionné les projets suivants :

    Pour le C.G.N.  :

    Remplacement du moulin à grains

    Le moulin à grains existant, utilisé sans relâche depuis de nombreuses années, a rendu l’âme l’été dernier.

    Ce moulin est utilisé pour remplacer le dur travail qui consiste à piler le grain pour obtenir de la farine. Ce travail de pilage est fait par les femmes et nécessite un temps considérable et beaucoup d’énergie. Le moulin permet de faire la même chose très rapidement. De plus les femmes des villages environnants, moyennant une petite contribution, viennent l’utiliser régulièrement, la file d’attente étant un lieu d’échanges et de convivialité.

    Nous avons donc décidé de remplacer l’ancien moulin devenu inutilisable par un moulin neuf.

    Ajout de toilettes supplémentaires (WC Ecosan)

    En 2020, nous avons pris en charge la réalisation de toilettes sèches (10 au CGN) qui, en plus d’une meilleure hygiène, serviront à la fertilisation des sols.

    Cette année, nous installerons deux à quatre nouvelles latrines au CGN où vivent 200 personnes.

    Pour AGRITECH :

    Forage pour approvisionnement en eau 

    Compte-tenu de l’augmentation des surfaces cultivées, du nombre plus important d’élèves et de formateurs au centre Agritech, les approvisionnements en eau issus du forage existant ne sont plus suffisants. Il est indispensable de pourvoir aux besoins, rapidement, d’autant plus que l’eau ne manque pas en sous-sol mais elle est de plus en plus profonde

    Nous avons donc décidé de subvenir à la réalisation d’un forage de 60 m de profondeur, comprenant une pompe immergée, une alimentation électrique par panneaux solaires et les aménagements y afférant.

    Incubateur pour poussins

    Deux idées sont sous-jacentes à ce projet :

    1. Développer l’élevage de poules pour récolter des œufs et apprendre aux populations locales à se nourrir avec des œufs.
      Jusqu’à aujourd’hui, il n’est pas dans les usages locaux de manger des œufs; ils sont utilisés uniquement à des fins de reproduction. Les formateurs des deux centres incitent les jeunes à manger des œufs sous toutes les formes (en particulier les enfants qui doivent y trouver les compléments nécessaires à une nourriture mieux équilibrée).
    2. Fournir aux villageois des poussins exempts de maladie pour développer eux-mêmes leurs poulaillers. Les élèves apprennent à vacciner les poussins et utilisent des produits naturels (poudre de moringa, extraits de tiges de maïs, écorces de cail-cédra) pour ne pas avoir recours à des antibiotiques.

    Le taux de mortalité des poulets de l’élevage reste inférieur à 4%, et le coût de produits vétérinaires reste très faible.

    La fourniture comprend la couveuse « automatique » d’une contenance de 352 œufs, les panneaux solaires et les batteries pour l’alimentation électrique.

    Toilettes

    Pas encore de toilettes à Agritech, nous décidons d’en construire deux dans un premier temps. Même formule que pour le C.G.N.

    Ruches

    Le miel est une ressource naturelle excellente pour la santé et très demandée au Burkina. Agritech est le centre pilote pour le sud-ouest du Burkina et un gros effort de formation est fait pour qu’un maximum d’élèves connaissent les bases de l’apiculture. La vente du miel sur le marché permet de participer dans une bonne mesure aux frais du centre qui vit en autarcie. Il est donc très intéressant de pourvoir à l’achat d’un maximum de ruches.

    En 2020, nous avons fourni 25 ruches qui venaient s’ajouter aux 20 existantes. L’objectif est d’atteindre les 100 ruches. Nous avons donc décidé d’acheter 35 ruches environ, à ajuster en fonction du solde du budget 2021.

    La première récolte issue des ruches achetées et installées fin 2020 a été excellente.

    Budget prévisionnel :

    Nous avons les devis précis pour les équipements décrits ci-dessus ce qui nous permet de vous donner le budget prévisionnel pour la mise en œuvre des différents projets :

    Projet Prix unitaire Total
    Moulin à grains 3 000 € 3 000 €
    Toilettes Ecosan 518 € x 4 2 072 €
    Forage et pompe 9 240 € 9 240 €
    Incubateur 2 486 € 2 486 €
    Installation poulailler 514 514€
    Ruches 64 € sur une base de 35 ruches 2 240 €
    TOTAL prévisionnel 19 552 €