• zébu - pourunzébu.com

    Pour un zébu


    Objectifs de l’association « POUR UN ZEBU »


    La création de l’association a été déclenchée par la constatation que la formation agricole apportée par le CGN ne pouvait pas être mise en application au village faute de ressources suffisantes pour se procurer l’équipement de base.


    « Pour un Zébu » fournit aux élèves sortant du Centre Germain Nadal un équipement agricole de base  d’environ 650 euros :

    – une paire de zébus,

    – une charrue,

    – un triangle (sarcleuse),

    – une brouette,

    – et un arrosoir.


    Localisation du centre Germain Nadal

    carte pourunzebu.com

    ORIGINE

    Rencontre en 1993 à Garches, de Bruno Meda,qui sera en 2005 directeur du Centre Germain Nadal,au Burkina-Faso. C’est aujourd’hui Augustin Meda qui dirige le C.G.N. Fondé en 1984, le CGN a pour objectif de former des couples de villageois du sud-ouest du Burkina-Faso.

    CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL

     Sud-ouest du Burkina, région très pauvre proche du Ghana, peu de ressources naturelles, terre d’émigration vers la Côte d’Ivoire et le Ghana, problèmes liés à l’abandon des femmes et importation du Sida.

    Peu ou pas de présence d’ONG qui sont essentiellement vers le nord du pays (Sahel). Villages très pauvres, malnutrition …

    FORMATIONS DISPENSEES PAR LE CENTRE

    Agriculture : pour qu’ils puissent se nourrir

    Scolaire : pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école

    Familiale : gestion d’un budget, micro-crédits pour les femmes

    Hygiène et santé

    Religion : catholique

    Objectif : La formation acquise  permet aux élèves d’assurer l’autosuffisance alimentaire  de la famille et d’étendre leurs connaissances à d’autres villageois.

    Durée : 3 ans
    20 couples ont terminé leur session en 2007, 27 autres en 2010.

    Ressources : le CGN vit de ses propres ressources : agriculture, jardinage, vente de miel.

    RESSOURCES

    Les revenus de l’Association proviennent de trois origines :

    1° –  Les dons des adhérents

    2° – Les produits de marchés de Noël (travaux manuels réalisés par des membres de l’Association), et  de vide-greniers

    3° – Dons  d’autres Associations

    RESULTATS

    L’Association a équipé 20 couples en 2007 et 27 couples en 2010. Par des prêts ponctuels l’Association permet aussi au Centre d’améliorer la formation des élèves (équipement en ruches, unité pilote de moulin à karité, etc…)

    Etant dotés d’un équipement agricole, les couples reçoivent du chef de terre une surface à cultiver plus importante ; ils peuvent subvenir aux besoins de la famille et ne chercheront pas à quitter leur pays.

    La brouette permet  de transférer aux hommes le transport et les travaux consécutifs.
    traditionnellement dévolu aux femmes.

    L’apprentissage d’une apiculture plus moderne permet de sauvegarder les essaims

    Nous avons appris avec intérêt que parmi les couples équipés en 2007, certains avaient été sollicités pour « louer » leur attelage. Leur réussite crée une saine émulation ; ils partagent ainsi leur savoir et permettent à ceux qui n’ont pas quitté leur village de progresser.